Des ambitions internationales pour Camelot Unchained

Si Camelot Unchained se veut un MMO de niche s'adressant à un public très ciblé, il revendique aussi des ambitions internationales à la veille du lancement de sa campagne de financement participatif.

Voici quelques semaines, Mark Jacobs annonçait le coup d'envoi du développement de Camelot Unchained, son MMO ouvertement tri-faction et « Realms vs. Realms », revendiquant la mise en oeuvre de « vieilles recettes » piochées chez les classiques du genre.
Le jeu se veut donc un MMO de niche, s'adressant à un public très ciblé, mais n'en vise pas moins une audience internationale. C'est ce qu'indique le studio City State Entertainment pour voie de communiqué après avoir signé un accord de partenariat avec le studio CuriousFactory. Si on connait peu ce nouveau partenaire, il a manifestement vocation à faire connaître Camelot Unchained notamment en Asie, mais aussi en Europe (le MMO s'offre ainsi une page dédiée, entre autres en français - même si on se gardera bien d'anticiper derechef une localisation dans la langue de Molière).

Et le partenariat signé aujourd'hui a de toute évidence aussi un objectif économique : assurer un rayonnement international à Camelot Unchained en prévision du lancement de sa campagne de financement participatif auprès des joueurs.
La levée de fonds sur Kickstarter est en effet officiellement annoncée pour ce mois de mars... et pourrait solliciter les joueurs à hauteur, dit-on, de deux millions de dollars. Le reste du financement serait notamment apporté en fonds propres par Mark Jacobs.

Réactions (64)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Camelot Unchained ?

349 aiment, 64 pas.
Note moyenne : (421 évaluations | 0 critique)
7,5 / 10 - Très prometteur